Le para verbal fait partie de la communication non verbale tout en excluant une analyse sémantique ( L’analyse sémantique d’un message est la phase de son analyse qui en établit la signification en utilisant le sens des éléments (mots) du texte, par opposition aux analyses lexicales ou grammaticales qui décomposent le message à l’aide d’un lexique ou d’une grammaire. ) .

La communication non verbale comprend des comportements manisfestes et macroscopiques , mais aussi des activités moins évidentes et plus fugaces ici c’est ce qu’on va étudier .

Comme le soulignent des études sur la communication non-verbale (Argyle 1992, de Paulo Friedmann 1998) il n’existe pas une seule théorie générale de la communication non-verbale, ni une seule discipline qui s’occupe de l’étude de ses aspects et de ses fonctions. En fait, il existe plusieurs disciplines scientifiques au sein desquelles se développe le savoir qui concerne ce domaine, en particulier la biologie avec
les neurosciences, la sociologie et la psychologie.

Dans le para verbal on peut citer le ton de la voix , l’intonation de la voix , aux pauses et silence lors d’un discours , on peut aussi citer la période de latence entre la fin d’une question et le début d’une réponse . Lorsque vous hésiter dans votre discours vous diminuer votre attractivité et votre crédibilité vis à vis de ce discours il ne devraient pas avoir d’hésitation dans votre discours ou du moins un minimum car normalement vous êtes sensé préparer votre discours .

D’après Mehrabian le paraverbal vaut 38% de la communication émotionnelle ( j’en parlerais d’en un prochain article ) , le langage para verbal et lié à la voix et à l’expression vocale , au ton de la voix en communication , le timbre, le débit, la puissance, la diction, les temps de pause… , la communication para verbal implique la façon dont la parole est exprimé par le locuteur ce type de communication renseigne beaucoup sur la personne que vous êtes et vos émotions .

La façon dont vous vous exprimez renseigne implicitement votre interlocuteur sur :

  • votre âge
  • votre intelligence (QI)
  • votre quotient émotionnelle (QE)
  • votre maturité
  • votre état émotionnel

La façon dont vous allez vous exprimez sur un même mot à 2 moment différent n’aura pas le même sens en fonction de comment vous aller vous exprimer , par exemple si vous remercier quelqu’un avec une voix tendre et si au contraire vous le remerciez avec un ton brusque l’impact ne sera pas le même la sémantique du mot dans cette exemple sera de moindre importance .

La voix : l’élément clé de la communication para verbal

Le rythme de la voix est l’un des nombreux paramètres de l’usage de celui-ci il désigne :

Il décrit essentiellement la vitesse à laquelle nos pensées et nos messages sont exprimés à voix haute . Il s’agit du nombre de syllabes/ secondes . Cette vitesse peut fluctuer en fonction de votre état émotionnel .

L’intensité/puissance/volume de la voix est ce qui permet d’accentuer de souligner ou d’emphatiser certains termes par rapport à d’autre . Il faut que ce volume soit adapter à la taille de l’espace, à la disposition du public, et au nombre de personnes présentes.

Enfin il y’a le ton de la voix .

Le vocal et le gestuel informent bien plus que ce qui est verbalement et sémantiquement transmis. La communication para verbale permet de mieux comprendre l’association entre les systèmes verbaux, vocaux et gestuels , elle renforce le sens de la communication verbale et améliore la communication interpersonnelles . Si vous voulez susciter l’intérêt, et gagner la confiance de votre interlocuteur la meilleure chose que vous puissiez faire est de travailler sur votre communication non verbale .

En fonction de la façon dont vous vous exprimez vous pouvez inciter les gens à vous écouter lors d’une prise de parole en public , la manière dont vous prononcer les mots aura un impact sur vos interlocuteurs , sur vos collaborateurs et sur la façon dont ceux-ci vous perçevrons .

Comment améliorer votre communication para verbal ?

Prenez le temps d’écouter les gens avec qui vous parlez travaillez votre écoute active , écouter leur timbre , le ton de leur voix , l’intensité de celle-ci ensuite sélectionnez les timbres de voix qui vous plaisent et travaillez à les imiter pour que vous puissiez utiliser différent aspect vocaux lors de prise de parole .

Travaillez votre respiration ventrale mais aussi vos muscles phonatoires , en lisant un livre tout en tenant un crayon ou un stylo entre vos lèvres cela vous permettra aussi de travailler votre diction . Enregistrer votre voix en lisant le texte que vous avez préparer avant une prise de parole en public cela vous permettra d’analyser le ton de votre voix , son intensité et son débit et ainsi faire des modifications pour perfectionner votre discours avant le jour J déceler les mots importants de votre discours où il faut élever le niveau sonore , déceler les possibles bagaiement et hésitations pendant votre discours et faire en sorte de bien comprendre celui-ci , anticiper les questions possibles après votre discours.

Si vous avez tendance à sous-estimé le langage para verbal imaginons que vous récitez un texte quelconque à votre petit frère celui n’aura pas beaucoup de réaction , maintenant si vous vous exprimer à lui de façon gentille avec un ton lent et doux votre petit frère semblera content si le sujet l’intéresse avec un ton plus fort et brutal votre petit frère semblera surpris ,ou en colère , ou craintif tout dépend de sa personnalité et son éducation .

Cependant, la voix (et non les mots employés) PEUT produire un état agréable ou désagréable chez votre interlocuteur, quel qu’il soit.

Imaginez-vous, face à votre fils/fille, à votre conjoint/conjointe, à un(e) collègue ?

Pourquoi la communication non verbale est elle importante dans la vie en société ?

L’être humain veut accomplir ses objectifs personnels du point de vue biologique et social , et pour cela il va utiliser des signaux non verbaux on peut dénombrer la défense du territoire , la domination et la hiérarchie , la conquête et le partage de nourriture , l’affiliation , l’attraction et le comportement sexuel . Tous ces signaux non verbaux émis visent la survie de l’espèce au niveau individuel et du groupe .

On vient d’aborder la perspective social maintenant nous pouvons aborder la perspective biologique en effet selon cette perspective la communication non verbale est inné et semblable entre toute les espèces vivantes , les êtres humains utilisent comme moyens de communication verbale des signes visuels par exemple la femme attire l’attention de l’homme en balançant les hanches ou montrent les jambes en les croisant tandis que les hommes vont mettre en avant leur muscles , leur pectoraux . On peut aussi citer que l’homme et la femme lors de la séduction utilisent des signes vocaux spécifiques .

Bibliographie

  • les neurones miroirs de Rizzolatti
  • la classification de différents types de communication non-verbale de M. Bonaiuto
  • la classification du comportement vocal de Laver et Trudgill
  • les recherches sur la communication non verbale dans les travaux de M. Argyle
  • 1872 Charles Darwin écrit L’expression des émotions chez l’homme et chez les animaux

  

Autres vidéos touchant à ce sujet

Prochainement


Articles complémentaires (listés par ordre chronologique)

la communication non verbale : forme d’expression importante
Communication verbale : un mode de communication pour se faire comprendre
La communication verbale et non verbale dans votre milieu de travail
La gestuelle : l’un des piliers de la communication non verbale
la communication non verbale : ses mouvements qui vous trompent
   

Notre Chaîne YouTube

N’hésitez pas également à visiter la zone « Vidéos Azerty » du site et à vous abonner à la chaîne YouTube du site azerty-lâmelecorpslesprit.com (ou à son fil RSS) pour découvrir, semaine après semaine, les prochaines vidéos que nous vous proposerons.  

[mailpoet_form id="1"]

Leave a Reply