Si je vous parle d’expression faciale l’expression des visages joue sur la teneur de la conversation n’importe laquelle qu’elle soit votre sourire qu’il soit sincère ou qu’il soit un mensonge , vos interlocuteur sera influencé par les expressions différentes du visage que vous avez  ? Avez vous un auteur en tête ? 

Comment parler d’expression du visage, d’expression facial ( le visage englobe le nez, la Bouche, les Sourcils , les Yeux, les Cheveux, les rides, les Lèvre/Lèvres , les Paupières, les Joues )  sans citer l’auteur , Paul Ekman, né le , est un psychologue américain. Il fut l’un des pionniers dans l’étude des émotions dans leurs relations aux expressions faciales (théorie de détection des micro-expressions élaborée à partir d’études sur les sociétés primitives et leurs réactions universelles à diverses photographies). Il est considéré comme l’un des cent plus éminents psychologues du xxe siècle.

Dans un article précédent nous avons déjà abordée les micro-expression, les Mimiques , très important dans votre communication non-verbal .

émoticônes représentant les expressions du visage

La différence de perception du visage et d’expression faciale dans les différentes cultures 

On peut dénombrer 6 expressions faciales : la joie , la surprise, la peur, le dégoût, la colère et la tristesse. Une étude a été effectué par le chercheur blais sur 26 personnes on peut dénombrer 13 européens et 13 asiatiques , les sujets observaient des images quand aux scientifiques ils enregistraient leur mouvement oculaires l’objectif étant de comprendre comment ces individus faisaient pour décoder les émotions affichés sur les images . 

un jeune garçon africain avec une expression du visage en colère

A la fin de l’expérience les scientifiques ont pu constater que les asiatiques s’appuient sur la zone des yeux dans l’image alors que les européens s’appuie sur le visage dont il y’a une différence de perception . 

Parmi ces différences de perception la zone des yeux, il y’a des émotions dont l’expression des yeux est proche comme la colère et le dégoût par exemple mais aussi la surprise et la peur donc les asiatiques auront du mal à faire la différence entre ces émotions . Reprenons notre étude par rapport aux individus il n’y a pas de différence chez les individus qui observent d’autres individus qui ont la même ethnie qu’eux ou des ethnies différentes par exemple chez les asiatiques ceux-ci reconnaissent la peur chez leur semblables à 58% et chez les européens à 69% . Les européens reconnaissent la peur chez les asiatiques à 90% et chez les européens à 85%. 

Multiple expressions du visage de ce jeune homme barbu

Attention cette étude est limité en effet les images que les 24 personnes regardent sont des photos de personne remplit de clichés ils ne s’agit pas de véritable personne il n’y a pas d’interaction entre les 24 individus et d’autres individus chinois ou européens, ainsi ces sujets ne peuvent pas observer les mouvements des muscles faciaux de leur interlocuteur difficile pour eux donc d’observer l’expression des émotions de base. Une autre expérience a été effectué et les résultats concluent que les japonais ont du mal à reconnaître les émotions négatives de plus ceux-ci les expriment peu car cela n’est pas dans leur coutume traditionnelle et sociétale . C’est pourquoi une troisième expérience à été effectué par Ekman qui projeta des films à des japonais en privé sans qu’ils ne soient au courant , et cette fois-ci il remarqua que les japonais manisfestaient en privé des expressions négatives .

Pour l’instant ces expériences ne permettent pas d’apporter de réponse sur le pourquoi ils y’a certaines expression qui sont relié à des émotions .

Beaucoup d'expression du visage de cette femme

Les expressions du visage inée qui attrait au émotions

L’expérience aveugle et voyant pour l’évaluations des expressions faciales 

Une étude de David Matsumoto a été effectué au cours de laquelle il compara les expressions d’athlètes voyants et non voyants ( aveugles de naissance ) participant aux jeux olympiques et paralympiques de 2004 . 

Ceci est une image décrivant les différentes expressions de la plupart des individus l'objectif de cette article étant de rechercher si l'expression du visage varient en fonction des cultures lorsque celui-ci reçoit différentes émotions

Hypothèse : Selon David Matsumoto l’expression du visage est inscrite dans notre code génétique , la fonction de l’imitation dans l’apprentissage des expressions du visage ne serait que secondaire et serait seulement un amplificateur de la fonction principale . C’est pour cela qu’il a décidé de comparer les expressions d’athlètes voyants et non voyants lors des jeux olympiques et paralympiques .

Observation : les non-voyants présente les mêmes expressions faciales que les athlètes voyants, dans des contextes similaires lorsqu’il perdaient ou gagnaient une épreuve . Étonnamment le sourire social aussi intitulé « faux sourire » fut utilisé par les athlètes aveugles dans 85% des cas lorsqu’il obtenaient une médaille d’argent au lieu de la médaille d’or voilà ce que Matsumoto remarqua .

Quand l’Éthologiste Eil-Eibesfeldt rendait visite à une petite fille aveugle et sourde de naissance elle décida d’étudier l’expression de son visage par rapport à ces travaux sur l’universalité et l’innéisme des expressions faciales, plusieurs année durant elle lui rendait visite , la petite fille affichait un panel d’émotion comme le rire , la joie qui se traduisait par le sourire , la mélancolie qui se traduisait par les pleurs, elle était également en colère parfois et surprise aussi ainsi malgré le défaut de sa vue elle était capables d’avoir une expression de visage similaire aux voyants. D’autres études faites sur des non voyants mentionnent qu’ils produisent une version simplifié d’expressions du visage .

L’expérience d’une tribu amazonienne vivant en autarcie de la société moderne

Récemment, il y a eu des photos d’Amazones qui n’ont jamais été en contact avec la civilisation moderne. Les photos de cette tribu ont été prises depuis un hélicoptère et montrent des Indiens bandant des arcs et des flèches et tirant des flèches. 

image d'une tribu amazonienne vivant en autarcie de la société moderne

Les chercheurs avance sur l’étude des expressions des émotions , est ceux-ci s’intéressent aux tribus et peuple exclus de la société. La première étape de ce type remonte à Charles Darwin, qui a fourni des questionnaires qui porte sur la présence des émotions dans les autres culture à des colons britanniques disséminés dans le monde (Afrique, Amérique, Australie, Bornéo …). Après le dépouillage des questionnaires Darwin en a conclue d’après les réponses qu’étant donné que les autres cultures avaient des expressions émotionnelle similaires à celle des anglais, l’expression du visage est une expression universelle . 

Différents auteurs ont eu différent avis différents avis Belzung (2007) , à critiqué la méthode utilisé par Darwin alors qu’Izard , et Ekman eux ont au contraire eu la même méthodologie . Finalement il y eu comme résultat de leur études et plus particulièrement de l’étude d’Ekman (Friesen,2003) une convergence de l’universalité des expressions faciales . 

Revenons à notre étude . Malheureusement, la clarté des photos prises depuis l’hélicoptère n’a pas permis d’observer les visages et la communication non verbale des membres de la tribu que ce soit dans l’expression de leur visages ou leur langage corporel , aucun contact visuel nada. Nous ne pouvons que supposer ce que les Indiens ont ressenti lorsqu’ils ont vu l’hélicoptère. Car il y’a une photo (malheureusement indisponible sur cette article 🙁 ) par exemple, certains Indiens semblent attaquer en lançant des flèches avec des arcs, comme on peut le voir sur la photo . Ils doivent être surpris, étonnés, surpris, rapidement transformés en une autre émotion, comme la peur ou la colère. Les émotions placent le corps dans un état physiologique spécifique, qui prépare l’individu à des réponses comportementales spécifiques. La peur fait fuir le corps, tandis que la colère prépare le corps à l’action et à l’attaque ces deux états émotionnels stimule rapidement la réaction du corps  .

 

Bibliographie

  • Chercheur Blais (2009), une étude intitulée “Cultural confusions Show that Facial Expressions Are Not Universal”.
  • Ekman. (1968). Emotion revelead. Holt.
  • Actualité cerveau et psycho
  • Barrier. (2008). La communication non verbale. esf éditeur.
  • Renck, Servais. (2002). L’éthologie. Points.
  • Belzung. (2007). La biologie des émotions. de boeck.
  • Ekman, Friesen. (2003). Unmasking the face. Malor Books

 

Autres vidéos touchant à ce sujet

prochainement

   

Articles complémentaires (listés par ordre chronologique)

la communication non verbale : ses mouvements qui vous trompent
La communication verbale et non verbale dans votre milieu de travail
La gestuelle : l’un des piliers de la communication non verbale
Comment acquérir la conscience sociale ?
Le langage non verbal : le mode de langage explicite dans la communication multiviatique
  

Notre Chaîne YouTube

N’hésitez pas également à visiter la zone « Vidéos Azerty » du site et à vous abonner à la chaîne YouTube du site azerty-lâmelecorpslesprit.com (ou à son fil RSS) pour découvrir, semaine après semaine, les prochaines vidéos que nous vous proposerons.  
Retrouvez la vidéo de cette article ici .

[mailpoet_form id="1"]

Leave a Reply