Qu’est ce qu’être enthousiaste aujourd’hui ?

« Rien ne se fait sans un peu d’enthousiasme. »
disait Voltaire. Il était généreux et ne mettait pas la barre trop haut. Juste un peu d’enthousiasme est utile pour faire quelque chose.

Mais revenons aux origines grecques : il signifie émotions d’entrailles,agitation intérieure.
Est ce que ce mot sert ‡ exprimer les secousses qu’on éprouve dans les nerfs, la dilatation et le resserrement des intestins, les violentes contractions du coeur, l’esprit de feu qui montent des entrailles au cerveau quand on est vivement affecté ?

De nos jours, l’enthousiasme anime chaque être d’une vive émotion. Lorsqu’elle est incontrôlable elle devient délire. Mais quelque soit sont devenir, l’enthousiasme transmet des sensations et du bien-être à qui veut l’entendre. Il se traduit par un sourire ou une démarche assurée et une grande bouffée de « positive attitude ».

Quels sont les secrets pour produire cet emballement interne revigorant ?

– l’amour, il emballe le coeur et tout est possible comme par magie.
– la joie, le catalyseur de l’envie qui donne les ailes nécessaire pour progresser.
– la relaxation, favorise la connaissance de soi et une certaine frénésie intérieure.
– un point de vue diffèrent, en envisageant la difficulté autrement, l’homme induit satisfaction personnelle.
– la Politesse, invite l’usager ‡ prendre conscience de l’autre et ouvre les portes de la communication. Veillez seulement à être sincère dans votre attitude.

L’enthousiasme est transmissible à l’homme, ne pas en abuser serait criminel. Un simple sourire peut ranimer cette flamme qui se meurt chaque jour en nous.

où sont les enthousiastes,les clowns et les « libres de rire » ?

Notre culture ne se risque pas à favoriser cette ferveur, au cas où elle devrait rendre des comptes sur un bonheur fortuit. Le plaisir et tous ces excès doivent être justifiés, sinon ils ne sont pas légitimes.
Nous avons besoin d’envisager l’avenir autrement et les personnes « enthousiastes » sont des moteurs de changement.

« Si j’étais un métier, je serais vendeur de bonheur », répondit l’enfant à sa mère;
-« Mais ce n’est pas un métier et ça ne sert à rien » rétorqua la maman.
« Ah bon, pourtant quand je suis heureux, les gens me donnent plus de friandises que lorsque je suis triste »
La mère de répondre :  » Alors, continues tu as un don, c’est certain ».

Avant d’en arriver au point où « l’enthousiasmeur » deviendrait un enchanteur de foire, acceptons simplement d’être porteur de cet entrain communicatif et partageons le allègrement.

Écrit par Olivier Renaud .

Accepter de recevoir des trucs et astuces au quotidien,
pour trouver un équilibre de vie.

Écouter Recevez un brin d’enthousiasme 😁😁😁 par Rayan Boudia

[mailpoet_form id="1"]